Comment financer votre second achat immobilier ?

Comment financer votre second achat immobilier ?
partage(s)

À l'heure de vendre votre logement pour en acheter un nouveau, quelques interrogations reviennent souvent : quelle est la meilleure stratégie pour financer cette nouvelle acquisition ? Est-il pertinent de vendre avant d’acheter ? Quid du crédit-relais ?

Vendre avant d’acheter, pour plus de sécurité

Parmi les solutions qui s’offrent à vous pour le financement d'une future acquisition, la plus évidente reste la vente de votre logement actuel pour bénéficier d’un apport. Cette alternative est la plus confortable car vous n’êtes alors pas contraint de respecter des délais de vente et de faire d'éventuelles concessions sous le coup de l'urgence. Après obtention du capital nécessaire à l’achat de votre logement : vous pourrez donc financer votre nouveau bien en totalité ou, si besoin, injecter le montant de la vente dans votre apport personnel et souscrire un nouveau prêt. Enfin, en vendant votre logement avant l'achat, vous connaissez précisément votre budget, ce qui facilitera un éventuel montage financier si vous avez besoin d’un nouveau crédit.

Souscrire à un seul prêt immobilier pour le coût des deux logements

Il est également possible de souscrire à un prêt unique couvrant le montant nécessaire au financement de la nouvelle acquisition. Ainsi, si vous bénéficiez d’un prêt en cours, c’est la revente de votre ancien logement qui viendra rembourser ce prêt, et si vous constatez qu’il vous reste un solde disponible suite à la revente de votre logement, celui-ci vous permettra de rembourser en partie le prêt auquel vous avez souscrit pour financer votre nouveau logement. Dans ce cas de figure, vous aurez l’avantage de pouvoir financer sans attendre votre nouveau logement.

Bon à savoir

Cependant, vous devrez supporter le remboursement du prêt en cours additionné à celui de votre nouveau prêt, jusqu’à la vente de votre bien. De plus, vous serez soumis au paiement de frais comme les indemnités de remboursement anticipé.

Faire la transition entre les deux opérations avec le crédit-relais

En souscrivant à un prêt-relais pour financer votre second achat immobilier, votre banque vous octroie un prêt qui vient en complément de votre prêt principal afin de vous aider à faire face à l'ensemble de vos frais. Ce crédit vous est accordé pour une durée d’un an et peut être prolongé d’une année supplémentaire selon les cas. Cette période d’un an correspond au délai dont vous bénéficiez pour vendre votre logement, sous peine de devoir le brader pour trouver un acquéreur. Le montant accordé par la banque est généralement de l’ordre de 50 à 80 % de la valeur de votre logement actuel. Selon les cas, vous pouvez soit :

  • Rembourser le capital et les intérêts dus à la banque à la vente de votre bien.
  • Rembourser mensuellement les intérêts dus à la banque jusqu’à la vente, date à laquelle vous rembourserez le capital et la totalité des intérêts restant dus.

Les points clés à retenir

Pour financer votre second achat, vous avez la possibilité de vendre votre logement actuel, de souscrire à un prêt unique ou à un prêt-relais. Chaque solution de financement présente des caractéristiques particulières et votre choix doit se faire en fonction de vos besoins et de votre statut.

La rédaction vous conseille :